Retour à la page « Comprendre le cancer »

Les cancers en Alsace

Epidémiologie des cancers en Alsace

Comparée aux autres régions françaises, l'Alsace a une mortalité et une fréquence de nouveaux cas de cancers plus importante (+15% pour les hommes). Cette situation défavorable est essentiellement liée à une consommation de tabac et d'alcool plus élevée que la moyenne française ainsi qu'à une alimentation plus riche en graisses. L'Alsace est la seule région de France pour laquelle ces données épidémiologiques sont connues de façon précise, grâce à la présence d'un registre des cancers dans chacun des deux départements *.  

Sur les 9 700 nouveaux cas de cancers diagnostiqués chaque année en Alsace*, 5 600 surviennent chez les hommes et 4 100 chez les femmes (les cancers de la peau autres que les mélanomes ne sont pas comptabilisés ici, en raison de leur évolution habituellement favorable).
Les cancers les plus fréquents chez les hommes sont le cancer de la prostate (1 850 nouveaux cas par an), le cancer du poumon (700 cas) et le cancer du côlon et du rectum (650 cas).
Chez les femmes, les cancers les plus fréquents sont le cancer du sein (1 500 cas), le cancer du côlon et du rectum (500 cas) et le cancer du corps de l'utérus (260 cas).
La fréquence des cancers est en augmentation, notamment celle des cancers liés à la consommation de tabac (cancers du poumon, du larynx, de la vessie, du rein). Cette augmentation est particulièrement préoccupante pour le cancer du poumon chez les femmes (350 nouveaux cas).

Un cancer a d'autant plus de chance d'être guéri qu'il est traité à un stade précoce. C'est pourquoi, en Alsace, le dépistage des cancers du sein est coordonné depuis 1989 par ADEMAS, celui des cancers du col de l'utérus depuis 1994 par EVE et celui des cancers du côlon et du rectum depuis 2003 par ADECA.
Des examens simples de dépistage, pratiqués à un rythme régulier, permettent de détecter plus tôt ces cancers et de les traiter dans de meilleures conditions.   
Enfin, la consommation de tabac ou d'alcool est la cause d'un grand nombre de cancers. Il est donc fortement recommandé de ne pas fumer et de modérer sa consommation d'alcool.   
      
Mise à jour 2016
Sources :

* Registre des cancers du Bas-Rhin, Laboratoire d'épidémiologie et de santé publique, Faculté de médecine, 4, rue Kirschleger 67085 Strasbourg cedex (Pr Michel VELTEN).
* Registre des cancers du Haut-Rhin, 9 rue du Dr Léon Mangeney, BP 1070, 68051 Mulhouse cedex (Dr Antoine BUEMI).