Retour à la page « Soins »

CANCER DU SEIN

Médecin coordinateur : Professeur Thierry Petit, oncologue médical

Le cancer du sein, qui touche une femme sur huit, représente la pathologie cancéreuse la plus souvent diagnostiquée chez la femme, avec près de 53 000 nouveaux cas détectés chaque année.

L’équipe pluridisciplinaire du Centre Paul Strauss prend en charge

  • les femmes avec une suspicion de cancer du sein ou gynécologique,
  • les femmes atteintes d’un cancer
  • les personnes avec un risque de prédisposition familial.

Equipe médicale pluridisciplinaire

  • Chimiothérapie, thérapie ciblée, hormonothérapie : Pr Thierry Petit, Pr Xavier Pivot
  • Radiothérapie, curiethérapie : Dr Jean-Baptiste Clavier, Dr Sébastien Guihard, Dr Marius Pop, Dr Pierre Truntzer, Dr Céline Vigneron, Dr Inès Menoux
  • Chirurgie : Dr Carole Hild, Dr Arthur Lerebours, Dr Aurore Talha-Vautravers
  • Reconstruction mammaire et oncoplastie : Pr Frédéric Bodin, Dr Emeric Robert
  • Radiologie : Docteur Pierre Wagner
  • Médecine nucléaire : Dr Khalil Bourahla, Dr Olivier Schneegans, Dr Stéphanie Hassler, Dr Reza Elahi, Dr Nicolas Didot, Dr Grégoire Koehl, Dr Mehdi Helali, Dr Nastassja Muller
  • Anatomie pathologique : Dr Jean-Pierre Ghnassia
  • Oncogénétique : Dr Jean-Pierre Fricker, Dr Hélène Schuster


Infirmières de coordination

Des infirmières accompagnent les patientes tout au long de leurs parcours de soins. Elles organisent votre prise en charge, font le lien entre les professionnels de santé de l'hôpital et en ville.

Parcours de soins

Dépistage par mammographie

Le dépistage organisé concerne les  femmes de 50 à 74 ans. Celles-ci sont invitées à pratiquer tous les deux ans une mammographie.  Le programme garantit une double lecture des clichés et cet examen est pris en charge à 100% par l’assurance maladie.

Le dépistage individuel est proposé par le médecin traitant ou par le gynécologue de ville, en particulier pour des femmes présentant certains signes cliniques.

Confirmation du diagnostic et examens complémentaires au Centre Paul Strauss
Lorsque le médecin traitant ou le gynécologue de ville adresse une patiente au Centre Paul Strauss, un bilan initial est réalisé par l’équipe du Centre pour confirmer la présence du cancer.

Pour comprendre la maladie et poser le bon diagnostic, les médecins ont recours à différents examens d’imagerie : les mammographies et les échographies mammaires permettent en particulier de repérer les lésions malignes et une IRM mammaire est parfois réalisée pour préciser la taille et la localisation de la tumeur.

La biopsie,  prélèvement d’un fragment de lésion suspecte, permet l’analyse microscopique par un anatomopathologiste pour faire le diagnostic précis du type de tumeur et définir la stratégie de traitement.

Un bilan d’extension permet de déterminer le stade du cancer.

Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) et choix du traitement
Chaque patiente est suivie par un « médecin référent » du Centre. C’est lui qui présente son dossier à un ensemble de médecins spécialistes formant une « réunion de concertation pluridisciplinaire » (RCP). Toute RCP est composée d’au moins un oncologue, un chirurgien, un radiothérapeute, un radiologue et un anatomopathologiste. Ces médecins spécialistes définissent ensemble une stratégie de traitement qui tient compte de la situation individuelle de la patiente et des recommandations de bonne pratique. Cela permet d’élaborer un Programme Personnalisé de soins (PPS)  propre à chaque patiente.
Annonce du diagnostic et du traitement et recueil du consentement
Au cours de la consultation médicale suivant la RCP, le médecin annonce à la patiente le diagnostic. Il lui remet le Programme Personnalisé de soins (PPS)  qu’il lui explique. Il répond à ses questions concernant le traitement et il recueille son consentement.
Après la consultation médicale, la patiente est reçue par une infirmière d’annonce et de coordination. Celle-ci lui explique les modalités pratiques de la prise en charge et aborde avec elle différents aspects du traitement, tels que le calendrier de la prise en charge, les rendez-vous avec les spécialistes, les effets des traitements, les soins de supports ou les associations actives au Centre.


Les traitements

Le choix du traitement dépend de la localisation du cancer, de son extension et de l’état général du patient. Chaque cancer est particulier et nécessite un traitement personnalisé, qui dépend de la taille et de la localisation de la tumeur ainsi que du volume du sein.

La chirurgie

Elle s’appuie toujours sur une décision collégiale prise en RCP. Le souhait de la patiente est également pris en compte. On laisse à la patiente le temps de réfléchir au choix de l’intervention et d’en discuter avec son médecin traitant ou son gynécologue. Son accord doit être recueilli par le chirurgien.
Deux types de chirurgie peuvent être pratiqués :
  • soit la tumorectomie (ablation de la totalité de la tumeur sans enlever la totalité du sein)
  • soit la mastectomie (ablation totale du sein). Les traitements de chirurgie réparatrice font partie intégrante de la prise en charge des cancers du sein.
L’équipe chirurgicale du Centre Paul Strauss prend en charge le traitement des séquelles de chirurgie du sein (asymétrie mammaire, rétraction cicatricielle, altérations cutanées…) ainsi que la reconstruction après mastectomie. En l’absence de reconstitution mammaire immédiate, le port d’une prothèse mammaire externe peut être envisagé.


La chimiothérapie

On distingue deux types de chimiothérapie :

  • La chimiothérapie néoadjuvante (administrée avant la chirurgie), pratiquée avec l’objectif de réduire la taille de la tumeur afin de réaliser une conservation mammaire lors de la chirurgie
  • La chimiothérapie adjuvante qui vise à réduire le risque de rechute.
La plupart du temps, la chimiothérapie est administrée en hôpital de jour. Elle est organisée selon des cycles de traitement qui durent un ou plusieurs jours, séparés par une période de repos.  La fréquence et la durée du traitement dépendent du type de cancer et de la réponse de l’organisme aux médicaments employés.

La radiothérapie

Elle consiste à utiliser les rayons ionisants pour détruire les cellules tumorales au niveau du sein et éventuellement des ganglions alentours, en épargnant les tissus sains périphériques.
Souvent utilisée post-opératoire, elle vise à réduire le risque de rechute locale (concernant le sein) ou loco-régionale (concernant le sein et les ganglions).
C’est le radiothérapeute qui détermine le programme de traitement et en particulier la dose de rayons à administrer et le nombre de séances.

L'hormonothérapie adjuvante

Lorsque le cancer est hormono-dépendant (sensible aux hormones sécrétées par l’organisme), les patients ayant été opérées d’un cancer invasif sont traitées pendant une période de 5 à 10 ans par un traitement par voie orale, à raison d’un comprimé par jour.

Les soins de support et les soins d’accompagnement

Tout au long de leur traitement, les patients du Centre Paul Strauss peuvent bénéficier de soins de support, prise en charge complémentaire au traitement. Les professionnels des soins de support apportent des soutiens ou des soins différents selon leur métier et cela tout au long de la maladie. Au Centre Paul Strauss, les soins de support sont assurés par diététiciennes, kinésithérapeutes, psychologues, stomathérapeute, socio-esthéticienne mais également assistantes sociales.

Les activités sportives adaptées, proposées aux patients, appartiennent elles aussi à cette démarche.

Les soins d’accompagnement, enfin, permettent d’évaluer et de proposer le traitement d’une douleur ou de certains symptômes en lien avec la maladie. Ces professionnels participent également aux soins palliatifs.


Après les traitements

La surveillance

Le médecin référent reçoit régulièrement sa patiente en consultation et lui donne rendez-vous par exemple tous les mois pour des examens de contrôle. Le médecin traitant joue lui aussi un rôle important dans la surveillance.
Le programme d'éducation thérapeutique
Il existe au Centre Paul Strauss un programme d’éducation thérapeutique qui s’adresse aux femmes traitées pour un cancer du sein en fin de radiothérapie et/ou de chimiothérapie. Il est ouvert également à des patientes qui ne sont pas traitées au Centre Paul Strauss. A chaque session, un groupe d’une quinzaine de participantes se forme. Elles assistent ensemble à la plupart des ateliers. La participation au programme est gratuite. Il dure au total trois mois, à raison de trois séances par semaine. Chacune de ces séances dure une heure. 

Le programme vise l’amélioration de la qualité de vie des patients après la maladie et il se compose de différents ateliers. Ils sont tous encadrés par des professionnels du Centre :

  • Consultation avec une infirmière
  • Atelier activité physique avec le kinésithérapeute Atelier diététique avec la diététicienne 
  • Atelier bien-être avec la socio-esthéticienne 
  • Atelier médicamenteux avec un pharmacien
  • Atelier psychologie avec une psychologue
  • Atelier « vivre comme avant » avec une bénévole de l’association


Recherche clinique

Plusieurs études sont en cours offrant aux patients l’accès à des traitements innovants dans le domaine de l’oncologie médicale, de la chirurgie et de la radiothérapie.

Essais cliniques en cours