Retour à la page « Recherche »

Recherche translationnelle


Trois équipes de chercheurs poursuivent leurs travaux portant exclusivement sur les cancers.


Le laboratoire de biologie tumorale, labellisé Inserm

Fait partie de l'équipe dirigée par Christian Gaiddon (unité Inserm 1113)

Responsable : Alain JUNG, biologiste, chercheur

Le programme de cette équipe vise à comprendre les mécanismes de stress cellulaire et de réponse aux thérapies, à comprendre les mécanismes permettant la résistance des cellules tumorales aux traitements et porte également sur le développement de thérapies innovantes permettant de contrer ces résistances.

Une tumorothèque de grande qualité compte plus de 20 000 fragments tumoraux dont l'exploitration permet une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires des cancers.
Pour en savoir sur la tumorothèque


Le laboratoire de radiobiologie

Responsable : Pr Georges Noël, radiothérapeute

Les travaux en radiobiologie permettent de déterminer les modalités les plus efficaces des traitements par radiothérapie, en association avec les autres traitements. Une étude sur les tumeurs du pancréas a permis une optimisation du traitement avec un inhibiteur de PARP. Un second sujet tend à comprendre l'interaction des fortes doses avec thérapies ciblées sur des tumeurs pulmonaires mutées ALK.

Un partenariat avec l'Institut Hubert Curien permet un travail avec une ligne expérimentale "protons" spécifique pour la radiobiologie.


Le laboratoire d'épidémiologie et santé publique

Responsable : Pr Michel Velten

Les analyses épidémiologiques permettent de mieux connaître les risques pour informer la population et les patients et les amener à réduire ces risques lorsque cela est possible.

Grâce à la collaboration étroite entre les registres français dans le cadre du rédeau FRANCIM, des travaux coordonnés par le Registre des cancers du Bas-Rhin ont permis d'estimer le risque de cancer ultérieur chez les personnes atteintes d'un premier cancer (Etude K2-France).